Essentiel
"Sois le changement que tu veux voir dans le monde." Gandhi

Accueil du site > Permaculture > Jardinier paresseux > Saison 2009

Saison 2009

dimanche 5 avril 2009, par jfc

 Mise en place le 5 avril 2009

JPEG - 186.6 ko

11 m X 7 M = 77 M²

De gauche à droit.

Premier plan :

Emplacement pour pomme de terre sous carton.

JPEG - 190.3 ko

Au bout de 6 mois d’hiver, on peut voir que le carton sous le paillage a complètement disparu. En revanche, celui sur le bord est resté intact.

La deuxième bute est l’ancien emplacement de pomme de terre mise en BRF avec 8 cm d’épaisseur de broya.

Les deux autres brutes ont eu droit à 1-2 cm de BRF d’entretien.

L’ensemble a été semé en moutarde comme engrais vers.

Cette plante est assez rustique pour pousser rapidement et occuper ainsi le sol en attendant d’être fauché pour l’implantation des légumes.

Cela :

  • éviter une invasion des mauvaises herbes
  • éviter le lessivage de l’azote (aurait dû être fait en automne)
  • prépare le sol

Pour un tel semis de printemps, il bon de semer assez dense pour avoir de l’effet. C’est concluant ! Sur les surfaces non occupée, le liseron et la potentille tente d’occuper le terrain. Mais dans les zones de moutarde dense, on constate beaucoup moins de mauvaise herbe. Un semis d’automne sera effectué.

Arrière plan :

Un semis direct d’engrais vert de moutarde.

Ouvrir un sillon :

JPEG - 172.1 ko

Semis de graines

Remplir le sillon de compost

Refermer en tassant le sillon :

JPEG - 141.1 ko

Le but ici et de travailler le terrain pour les futures patates sous cartons.

A +7 jours les premières graines germent :

JPEG - 85.2 ko

Vu le peu de soleil, tout est normal. Pas de différence constaté sur un semis classique.

Sur la durée et avec la concurrence de l’herbe, la moutarde à stagné sa croissance. Un paillage aurait dû être mis en place pour favoriser la moutarde. À retester.

Nous vous recommandons le site de Claude Bourguignons éminent spécialiste du semis direct.

 Semis moutarde précoces.

Dès la fonte des neiges, j’ai tenté un premier semis. Il a levé et n’a visiblement pas souffert des gelées. Et même avec 7-8 cm de BRF sur la tête, 5 jours après quelques brins ressortent. La moutarde c’est costaud !

JPEG - 119.5 ko

 BRF

Celui que j’ai récupéré et assez garni de résineux... ce n’est pas la bonne idée. J’espère que le terrain très calcaire va digérer la chose.

JPEG - 88.5 ko

 Août 2009 :

JPEG - 90.3 ko

Les limaces m’ont bouffé : carotte, radis noirs.

Les repousses de patates même si elle étaient très proches d’autre légumes, ont produit pas mal. Mais plus d’espace sont nettement profitable.

La sécheresse de juillet m’a poussé à arroser. A l’avenir et sur un terrain qui m’appartiens, j’investirais dans du goutte à goutte.

Je planterai au printemps prés de la maison des radis avec très rapidement des plants de tomate et courge. En effet, si au printemps les radis aiment la chaleur en été, ce lieu sera repris par les plantes qui ont besoins de chaleur. Des melons y ont poussé naturellement (compost).

De même, la pente exposé sud sera utilisé de même malgré le fort taux d’argile.

 Octobre 2009 :

Récolte de pomme de terre sous cartons : En quelques minutes, 2 caisses pas un coup de bêche ! On pousse le paillage et on ramasse ! SUPER

JPEG - 227.5 ko

Voile de forçage

J’ai récupéré du voile de forçage. Ce fut très très concluant :

JPEG - 272 ko

Et avec une bonne orientation, près de la maison et en auto semis, bref ces melons sont de la permaculture pure !

JPEG - 179.9 ko

Portfolio

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL